Janvier 2022 : nous sommes de retour au Bénin

Huguo avec l’équipe de la clinique St Pierre de Kétou

Départ dimanche 9 janvier de Montpellier pour Cotonou, vol très agréable arrivée on time. Après une nuit chez Nelly (maison de Canelya) pour ceux qui connaissent j’ai quitté Cotonou pour Kétou vers 9H le lundi 10.

Le directeur exécutif de Médecins d’Afrique est venu me récupérer à l’hôtel ; ce monsieur « MICKAEL » est également le DAF de la clinique St Pierre de Kétou, établissement qui est intégré dans la carte sanitaire publique de la région. Cette structure reçoit des aides nationales, notamment fiscales et a des partenaires étrangers comme ARCADE, ASSISTANCE HUMANITAIRE INTERNATIONALE (dirigé par Christian Delagrange… que nous retrouvons) et d’autres. Ces partenaires aident la clinique qui est elle même gérée par l ‘association « Médecins d’Afrique » qui fut crée par le père de Mickael qui était médecin.

La clinique a une infrastructure assez complète avec un plateau technique lui aussi complet. Elle dispose d’un petit bloc opératoire tenu par un chirurgien vacataire, une salle d’accouchement, un labo d’analyse, une pharmacie, une salle d’échographie avec une technicienne en imagerie à plein temps, des lits d’hospitalisation.
Le personnel est salarié de la clinique sauf le chirurgien et le gynéco (vacataires). Deux médecins assurent les consultations, 2 sages-femmes, 7 aides-soignants, 3 infirmières, 4 techniciens de labo, 1 gestionnaire de pharmacie.

Les motifs de consultations ne sont pas différents de ceux rencontrés lors de nos précédentes missions : asthénie, fièvre, palud, toux, hypertension, diabète de type 2, diarrhées infantiles, malnutrition tuberculose, burulit…

La clinique ne fait aucune sortie de type : « stratégie avancée » ce qui ne permet pas de dépister et de sensibiliser. Il semblerait que la zone souffre d’un manque d’accès à l’eau potable et d’un manque d’hygiène.

Les prises en charge par les médecins se font dans le cadre des protocoles nationaux et les prescriptions également avec la liste des médicaments essentiels de l’OMS.

Pour conclure cette partie clinique, il faut savoir qu’un planning familial est mis en place dans la clinique. Les sages-femmes rencontrent le même problème qu’à Pobé avec les consultations du 1er trimestre qui ont lieu au second ! Mickael attend surtout de l ‘aide en matériel petits ou gros voire très gros.

La journée du lundi fut bien remplie mais également festive car c’était un jour férié ! Fête nationale des religions endogènes (en clair le vaudou). J’ai donc passé une partie de l’après-midi chez le roi devant lequel je me suis déchaussé et prosterné, puis j’ai assisté au spectacle dansé et chanté des différentes associations de la ville !! C’était comme un reportage à la télé, il y a des vidéos sur YouTube… Tapez vaudou Kétou ! J’ai adoré, c’était beau, puissant,authentique, plein de couleurs bref le top !

A bientôt.
HUGUO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
42 ⁄ 14 =